Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Contrat Local de Santé

Contrat Local de Santé

Signature de l'avenant Santé Mentale

Le 3 juillet dernier, Olivier De Cadeville, Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé (ARS) de Bretagne et Jean-Paul Le Boëdec, Président du Pôle d’Équilibre Territorial et Rural du Centre Ouest Bretagne (COB) ont signé un Avenant Santé Mentale au Contrat Local de Santé (CLS) du Pays COB.
L’ensemble des acteurs du territoire investis dans ce projet et plus particulièrement l’Association Hospitalière de Bretagne, le Centre Hospitalier des Pays de Morlaix, et le CHRU de Brest-site de Carhaix étaient présents.

 

Face aux problématiques de santé auxquelles fait face notre territoire (indicateurs de santé défavorables, fragilité de l’offre de soins, population vieillissante), le Pays du Centre Ouest Bretagne développe depuis 15 ans une politique de santé volontariste. Cette dynamique, impulsée par la volonté de nos élus est menée en partenariat avec l’ensemble des professionnels de santé, structures institutionnelles, bénévoles et usagers du territoire.

 

Au fil des années, les politiques de santé locales se sont coordonnées à travers la contractualisation successive de deux Contrats Locaux de Santé :

- un premier Contrat Local de Santé 2012-2016, signé avec l’ARS et le Conseil Départemental des Côtes d’Armor, prolongé d’une année à travers un avenant au CLS.

- un deuxième Contrat Local de Santé 2017-2020 signé avec onze partenaires : ARS, Conseil Régional, Départements des Côtes d’Armor et du Finistère, Caisses Primaires d’Assurance Maladie Côtes d’Armor, Finistère et Morbihan, Mutualité Sociale Agricole d’Armorique et Portes-de-Bretagne, et les Services de l’Etat.

 

Outils de contractualisation entre l’ARS et une Collectivité, les CLS sont de nos jours privilégiés afin de décliner les orientations et des objectifs des politiques nationales et régionales en les adaptant aux spécificités des territoires. La mise en œuvre de ces dispositifs offre des réponses durables et singulières aux problèmes identifiés.

 

Le 21 février 2017, lors de la signature du CLS 2, il a été convenu entre les parties signataires de se donner un délai de réflexion supplémentaire pour concevoir des actions concrètes et lisibles apportant des réponses aux besoins identifiés dans le territoire dans le champ de la santé mentale et de traduire ces avancées dans un avenant.

Parmi les axes prioritaires retenus par le Pays COB, le volet Santé Mentale tient une place prédominante dans la politique de santé. Il faut se réjouir de plusieurs actions engagées en ce sens. Par exemple :

  • l’affectation de nouvelles ressources humaines au CMP-CATTP de Huelgoat,
  • le renforcement de la psychiatrie de liaison (CHRU de Brest-site de Carhaix) assuré par la présence d’Infirmiers Diplômés d’Etat les week-ends et les jours fériés et celui des équipes paramédicales des structures ambulatoires de Carhaix,
  • la construction conjointe entre l’AHB et le CHPM d’outils de communication à destination des professionnels de santé du territoire,
  • les restructurations opérées dans les ressources médicales du CHPM sur les secteurs de Carhaix et Huelgoat,
  • l’augmentation de la capacité d’accueil de l’hôpital de jour de Carhaix.

 

Par une convention partenariale innovante et sans précédent, l’AHB et le CHPM s’engagent sur des thèmes prioritaires pour notre territoire (formations médicales et non médicales, l’offre de soins, la communication interne et externe …).

Enfin, grâce à la participation active de nombreux professionnels libéraux et hospitaliers, des opérateurs de santé mentale (AHB et CHPM), des services des ARS départementales 22 et 29, du Pôle Santé du Pays COB et de la Commission Santé du Conseil de développement, l’harmonisation et l’amélioration de la prise en charge de la santé mentale est en marche. Toutes les actions contenues dans l’avenant feront l’objet d’un suivi et d’une évaluation.